Pour un vapoteur débutant, il est convenable d’en apprendre un peu plus sur la cigarette électronique. Il est à savoir qu’on ne peut pas vaper sans son kit d’e-cigarette. C’est un ensemble d’équipements complets qui est indispensable. Une cigarette électronique comporte trois modules dont le drip-tip, le réservoir d’e-liquide et la batterie rechargeable qu’on appelle également accu ou une batterie non-rechargeable (pile).

Le drip-tip de l’e-cigarette : ce qu’on porte à la bouche

En matière de kit d’e-cigarette, chaque composant détient une place importante. Le drip-tip est ce qu’on porte à la bouche. C’est pour cela qu’on doit accorder une attention particulière aux matériaux utilisés. Sur le marché, on peut trouver un drip-tip en acier, en pyrex ou en téflon. Cet accessoire est particulièrement plus important parce qu’il peut influencer les ressentis selon sa forme. Il arrive par ailleurs qu’on se brûle les lèvres en cas de matière non conforme.

L’atomiseur : la réserve d’E-liquide

Sans e-liquide, il n’y a aucune possibilité pour le vapotage. Grâce à l’atomiseur, l’e-cigarette a de quoi stocker le liquide. En d’autre terme, c’est la réserve de liquide. Il s’agit alors d’un autre élément crucial dans le kit d’e-cigarette. Une sorte de chambre de vaporisation qui dispose de divers modèles. Les sensations varient en fonction de l’atomiseur dont la mission est de vaporiser le contenu. L’effet attendu est donc l’apparition de nuages de vapeur. Pour créer de la fumée, il faut évidemment une source d’énergie. Il est à noter que des risques de dégazage sont susceptibles de se produire. Cela peut subvenir selon l’utilisation du vapoteur. Pour des questions de sécurité, il est impératif de bien maîtriser cet élément qui est le plus dangereux.

La batterie de l’e-cigarette

Pour chauffer la résistance, la cigarette électronique a besoin de la puissance d’une batterie. On peut en trouver de différentes sortes : les batteries rechargeables (accumulateurs) dotées de câbles d’alimentation qui sont rattachés à une autre source d’énergie (prise USB ordinateur), les batteries non-rechargeables (piles). Une batterie est généralement accompagnée de :

– Switch : pour commander l’alimentation de la résistance, il doit y avoir un interrupteur. Il est placé sur la batterie. On dit parfois qu’il est automatique car il détecte automatiquement l’action du vapoteur (aspiration). Il chauffe dans ce cas l’atomiseur, il s’agit dans ce cas d’une batterie automatique. Cependant, pour une batterie manuelle, il faut la présence d’un switch sur l’e-cigarette

– d’un indicateur lumineux : c’est pour aider les débutants à reconnaître facilement l’état de l’alimentation de la résistance. L’indicateur lumineux est donc un dispositif qui joue un rôle important. Il s’active (clignotement) quand le vapoteur doit recharger sa batterie ou quand il doit faire une petite pause faute de surchauffe de la résistance.