Devenir vapoteur intéresse actuellement, de nombreuses personnes dans le monde entier. Cette solution s’adresse en particulier, aux fumeurs qui ne veulent plus dépendre du tabac et qui veulent arrêter rapidement le tabagisme. Il est vrai que depuis longtemps, la prise des médicaments ainsi que la desitonx étaient indispensables pour les fumeurs. Mais aujourd’hui, avec la technique de vapotage, il n’y a plus de souci, tout devient plus simple. Seulement, pour vapoter, il faut toujours commencer par définir son profil. Votre profil ne dépend que de vous ainsi que de votre situation. Sachez simplement qu’un jeune fumeur n’est pas pareil qu’il fumeur expérimenté. Cela dit, le profil en tant que vapoteur n’est pas le même. Pour connaitre votre profil vapoteur, vous devrez prendre en considération plusieurs critères. Si nécessaire, demandez l’avis d’un spécialiste ou d’un vapoteur expérimenté.

Que faut-il faire en premier ?

Si vous avez envie de fumer de la cigarette électronique, ce n’est certainement pas un hasard. Diverses raisons poussent un individu à opter pour cette nouvelle technique. Sur le marché, vous allez retrouver plusieurs types de cigarettes électroniques. Le choix ne dépendra que de votre profil. Pour commencer, il faut déterminer le nombre de cigarettes que vous aviez l’habitude de fumer en une journée. Vous devrez en même temps préciser la qualité ainsi que la quantité des composants de votre cigare. Quoi qu’il en soit, l’e-cigarette à utiliser doit toujours convenir à sa situation ainsi qu’à son profil. Un vapoteur peut avoir l’envie d’arrêter la dépendance à la cigarette traditionnelle. Sur ce cas, fumer de l’e-cigarette est considéré comme une étape de transition pour diminuer petit à petit la dépendance. C’est d’ailleurs le cas de la plupart des vapoteurs de nos jours. Il y a aussi ceux qui veulent sentir une sensation forte, mais cela, tout en préservant leur santé.

Quel est le vapotage adapté à un débutant ?

Si c’est la première fois que vous envisagiez de fumer de la cigarette électronique, vous serez classé comme un débutant. Certaines personnes connaissent aussi cela comme le « primo ».  Presque dans tous les cas, ce sont des individus qui ont envie de tout arrêter, mais cela, sans brusquer les choses et sans à suivre des traitements particuliers. Avec l’utilisation de la cigarette électronique, ce sera plus simple. Vous pourrez profiter du gout de l’e-cigarette, en effet, vous aurez la même sensation que lorsque vous aviez encore fumé du tabac. Mais cette fois, avec une méthode classique, vous arrêterez doucement la dépendance. Que vous soyez un fumeur occasionnel ou non, vous avez toujours la possibilité d’opter pour cette nouvelle méthode. Sur ce cas, il est toujours mieux d’opter pour une cigarette électronique classique, simple à utiliser. Pour y arriver, vous devrez commencer par diminuer de jour en jour la quantité de la nicotine présente  dans votre e-liquide. Vous pourrez personnaliser la contenance de l’e-liquide comme bon vous semble. Certains vapoteurs, pour avoir une meilleure sensation y ajoutent des arômes.

Choisir un vapotage adapté pour un vrai débutant et un faux primo vapoteur

Les débutants sont aussi classés en deux catégories. Tout d’abord, il y a les vrais débutants. Ce sont des individus qui n’ont jamais fait recours à l’utilisation de la cigarette électronique. Ils veulent juste, pour cette fois, essayer de se faire plaisir et veulent éviter la dépendance au tabagisme. Souvent, vos proches peuvent vous conseiller de devenir un vapoteur, si c’est la première fois que vous alliez fumer dans votre vie. Le but est que vous puissiez profiter des meilleures sensations, et cela, sans qu’il y ait des risques sur votre santé. Sur ce cas, la méthode classique est la plus adaptée. Ensuite, il y a les vapoteurs qui sont classés comme les « faux primo ». Ce sont des individus qui ont déjà quelques connaissances sur le vapotage. Il est possible qu’ils aient déjà essayé d’en profiter auparavant. Ce sont aussi les grands fumeurs. Il est préférable d’opter pour une  stratégie plus évoluée.

Un vapoteur expérimenté : quelle est la bonne stratégie ?

Un fumeur modéré a la chance de tenter de nouvelles expériences. Il y a par exemple, l’inhalation directe et l’inhalation indirecte. Ce sont des techniques conseillées spécialement pour les vapoteurs de longue date et qui ont des années d’expérience dans le domaine. L’inhalation indirecte est la plus choisie du moment. C’est une nouvelle méthode qui sert à aspirer d’une manière modérée la fumée et la vapeur. En réalité, lors de l’aspiration, la fumée de la cigarette reste quelques secondes dans la bouche avant de descendre dans le poumon. Le souci, c’est que si cette technique ne suit pas les normes, cela pourrait causer la dépression. C’est pour cette raison qu’il y a ceux qui préfèrent l’inhalation directe. Cette fois, la fumée entre directement dans le poumon. Souvent, pour en pratiquer, il faut s’équiper des matériels modernes comme la chica ou la pipe.